Le compostage késaco ?

Comment bien démarrer le compostage ? Comment composter en ville ? Toutes les astuces pour commencer le compostage en ville ou dans son jardin facilement et sans gêne. Découvrez le compostage pas à pas avec L'intendance et recyclez vos déchets de cuisine et organiques pour réduire votre empreinte alimentaire.

En préambule, et afin que vous ayez envie d'aller jusqu'au bout de l'article, quelques réponses à vos questions sur le compostage :

  • Est-ce que c'est important ? OUI, c'est une façon de revaloriser tous les déchets alimentaires et organiques qui constituent 1/3 de nos poubelles, et de ne pas les incinérer.
  • Est-ce que c'est accessible ? OUI, si vous avez un jardin, OUI AUSSI si vous êtes en appartement.
  • Est-ce que c'est possible en ville ? OUI, s'il y a un composteur près de chez vous (école, immeuble privé, jardin public,...) ou bien en lombricompostage.
A quoi sert le compostage ? Pourquoi composter ?

À quoi sert le compostage ?

Le compostage est un processus de recyclage et de valorisation des déchets organiques en un terreau riche et fertile pour faire pousser d'autres matières organiques. Pour que ce processus ait lieu, il faut que les conditions soient contrôlées :

  • un peu d'oxygène
  • un peu d'humidité
  • l'action naturelle des bactéries et champignons qui résultent de la décomposition de ces matières organiques.

On peut donc composter les déchets de cuisine (épluchures, restes de repas, marc de café...), de jardin (branches, restes de fleurs, mauvaises herbes...), ou ménagers (mouchoirs, carton) pour créer un super-engrais qui va donner toutes ses propriétés nutritives à la terre, aux potagers, aux fleurs et ainsi favoriser la pousse de nouveaux produits, en plus de réduire la taille de sa poubelle ménagère.

Oh, et pour la petite info qui va bien : il peut faire jusqu'à 70° dans un composteur en bonne santé.

que composter que ne peut on pas composter compostage OK

Qu'est-ce qu'on peut composter ?

Les matières à composter (à découper / concasser avant la mise en compost) :

Déchets humides : Épluchures de légumes bio, restes de repas, feuilles et fleurs non traitées, marc de café, sachets de thé ou thé en vrac...
Déchets secs : papier journal, mouchoirs en papier, coquilles et boîte d'oeufs, cheveux, ongles, poils, cotons tiges végétaux, kraft...

Les matières à ne pas composter

Possible mais en petite quantité : Ail, oignon, viande, produits laitiers, agrumes.
À ne surtout pas composter : noyaux, déchets animaux, huiles, plastique, métal, aliments non bio, mégots, cendres...

Les différentes solutions de compostage

Quels sont les différentes solutions pour composter chez soi ?

Composteur de jardin

À partir de palettes en bois et/ou du grillage en métal, on va y déposer tous les déchets organiques mélangés à de la terre. Il faut surveiller l'humidité et contrôler l'air en remuant 2 fois par mois. Le compost est ensuite à récupérer directement pour fertiliser ses propres terres.

Lombricomposteur

D'extérieur ou d'appartement, il s'agit en général d'un grand bac à étages pour faire alterner les matières humides et sèches. Il faut donc un matériel spécial, adapté, et acheter des vers qui vont accélérer la décomposition des matières. Une fois le tout transformé en compost, on s'en sert pour ses plantes d'intérieur, son semi, ou bien on les donne aux voisins qui en ont besoin.

Vous pouvez également le faire vous-même : on vous explique comment fabriquer un composteur dans un seau dans cet article.

 Bokashi ou composteur japonais

D'une contenance moyenne de 10 à 15L, il permet de récupérer le jus des matières qui se décomposent et de s'en servir comme engrais. On l'alimente avec un mélange de son de riz et de bactéries EM1 qui vont fermenter et permettre de produire votre propre compost. On vous explique comment faire du compost soi-même avec un composteur japonais bokashi ici.

Poubelle à compost pour composter en appartement

Petit seau de 2 à 3L où vous conservez vos déchets organiques en attendant d'aller les déposer dans un composteur près de chez vous.

On vous développe cette solution pour composter en appartement ici :

Composter en appartement avec le seau à compost

Comment composter en appartement ? 

Pour nous, la meilleure solution et que l'on a adoptée depuis 2 ans, c'est le seau à compost, que l'on vous propose déjà dans nos rayons.

Le seau : petit seau de 3L en inox muni d'un filtre au charbon intégré dans le couvercle pour empêcher les odeurs de passer. On y met toutes les matières biodégradables et compostables, puis on va vider son seau une fois par semaine ou toutes les 2 semaines dans le composteur le plus proche de chez soi.

Quelles sont les particularités à prendre en compte avec un seau à compost ?

Moucherons / odeurs : les moucherons viennent s'installer au bout de 2 semaines, et même s'ils sont là, ce n'est pas trop gênant ! Il vaut donc mieux aller vider son seau toutes les semaines. Quant aux odeurs, le filtre au charbon est super efficace, on vous certifie que vous n'aurez aucun problème d'odeur en intérieur.

Le vidage : le seau ne sert qu'à conserver vos déchets organiques en attendant que vous alliez les mettre dans un composteur. L'inox étant robuste et durable, c'est la meilleure solution pour garder tout cela et que l'entretien soit facile.

L'entretien : lorsque vous l'avez vidé et ramené à la maison, suivant l'état de votre seau, vous allez pouvoir faire couler un peau d'eau chaude et du vinaigre blanc dans le fond et nettoyer avec une brosse que vous dédierez au nettoyage du seau à compost (pas vraiment envie d'utiliser votre brosse avec laquelle vous lavez votre vaisselle pour ça), ça peut donc être une ancienne brosse vaisselle (#zerodechetjusquaubout). Ajouter un peu de bicarbonate si des aliments restent vraiment trop collés dans le fond du seau

Nos petits tips pour le seau à compost :

Régularité : ne pas attendre plus de 3 semaines pour le vider : parfois on a eu un peu la flemme de le descendre, notre seau est resté 1 mois. Rien de bien dramatique mais des moucherons et des vers commencent à arriver et c'est un peu moins sympathique et un peu plus long à nettoyer

Équilibre : au fond de votre seau, commencez par mettre des matières sèches pour que le vidage soit plus simple : du kraft, du carton, du papier... qui finira humide, mais promis c'est plus pratique quand vous irez le vider

Propreté : lorsque vous allez le vider, prenez avec vous du sopalin naturel ou du kraft de vrac, pour racler les derniers déchets qui restent collés au fond du seau : papier ou kraft qui finit donc ensuite dans le composteur également, totalement zéro déchet.

Avec toutes ces astuces pour composter, le vidage de votre seau à compost sera bien plus agréable (rassurez-vous, on a mis 1 an avant de comprendre et d'appliquer tout ça). Pour en savoir plus, allez voir du côté du Point Green avec ces infos et tips complémentaires !

Points de compostage à Paris composter en ville

Où aller vider son seau à compost ?

Une fois par semaine, on va le vider dans l'un des composteurs publics (ou privés) dont on dispose à côté de chez soi. À Paris, ils sont très très nombreux : écoles, jardins publics, composteurs en immeuble... 

Il suffit de localiser le vôtre, d'appeler le numéro si le point est un immeuble privé, et la personne en charge de l'immeuble vous donne le code d'accès au bâtiment et vous pouvez aller composter quand vous le souhaitez.

Cliquez ici pour accéder à la carte des composteurs

-

Sources

1 jour 1 actu - C'est quoi le compost ?

Les produits dont on parle dans cet article
€ récupérable
s
Seau à compost
Seau à compost
 40.00€
l'unité
les
0
€/Kilo
€/L
BioVeganLocalGluten-free
Frais
€ récupérable
s
Papier cuisson
Papier cuisson
 4.30€
l'unité
les
0
€/Kilo
€/L
BioVeganLocalGluten-free
Frais
€ récupérable
s
Boîte 100 mouchoirs jetables
Boîte 100 mouchoirs jetables
 2.20€
l'unité
les
0
€/Kilo
€/L
BioVeganLocalGluten-free
Frais
Une petite nouveauté, ça vous dit ?
Savon sel de mer
 7.20€
BioveganLocalSans gluten
Huile pailletée
 29.00€
BioveganLocalSans gluten
Thé vert Casbah menthe bio
 4.50€
BioveganLocalSans gluten
Lait corporel à la fleur d'oranger
 17.00€
BioveganLocalSans gluten
Tisane relaxation bio
 5.50€
BioveganLocalSans gluten
Sérum anti-imperfection
 30.00€
BioveganLocalSans gluten