Débuter le zéro déchet sans peine

Si vous ne savez pas par où commencer, ici sera déjà un bon début.

Image : © Laura Mitulla

Si vous avez décidé de réduire la taille de votre poubelle, déjà BRAVO !

La volonté et la prise de conscience sont les prémisses de la nouvelle vie responsable que vous avez envie de mener, et vous y trouverez une grande satisfaction c'est promis et on a hâte de vous prouver tout ça ! Votre objectif est donc simple : réduire la quantité des déchets que vous produisez, à la source, et trouver des solutions qui vous conviennent sur la durée. Si tout ça est un peu confus pour vous, ces quelques théories de base vous seront d'une grande aide.

Image © Dans le sac

Les 5 "R", les règles de base du zéro déchet :

pas la peine de les retenir, mais de les voir écrits, on comprend mieux le principe de la démarche.

REFUSER : ce qui est inutile. Empêchez les déchets que vous ne produisez pas de s'infiltrer chez vous ! Cela passe par refuser poliment les tracts dans la rue, mettre un stop pub sur sa boîte aux lettres, refuser les serviettes en papier ou les pailles au restaurant, le ticket de caisse pendant les courses, les goodies entreprise, les cartes de visite... Tout ça peut paraître un peu glacial au premier abord mais on vous garantit qu'une fois que vous expliquez, les réactions sont plutôt positives, voire intriguées. Profitez-en pour raconter ce que vous faites, et parsemer des petites graines pour donner envie !

RÉDUIRE : sa consommation. Réduire la quantité d'objets, de vêtements, d'achats qui ne sont pas foncièrement nécessaires. Attention, on n'a pas dit qu'on ne pouvait plus se faire plaisir ! En plus de s'y retrouver financièrement, on constate au fil des semaines et des mois que finalement ses envies compulsives sont de moins en moins présentes et on consomme moins de choses futiles : et c'est le cercle vertueux qui continue.

RÉUTILISER : ce que l'on a déjà. Troquez toutes vos habitudes jetables contre des objets qui ne vous quitteront plus jamais : le rasoir en inox qui dure à vie, la gourde pour remplacer les bouteilles d'eau en plastique, les serviettes en tissu plutôt qu'en papier, avoir son bento plutôt qu'accepter les barquettes en plastique de chez le traiteur ou quand on s'achète à manger à emporter. Prenez l'habitude de réutiliser et de laver : on y trouve vite son compte et petit à petit la poubelle diminue.

RECYCLER : ce que vous ne pouvez pas refuser, réduire, ou réutiliser. Privilégier donc, en dernier recours, des matières qui se recyclent (et en évitant le plastique, c'est possible) ! On se tourne donc vers le papier et le carton, l'acier et le verre.

RENDRE À LA TERRE (COMPOSTER) : tout le reste. On y dédiera un article spécifique car composter même en ville est beaucoup plus facile qu'on ne le croit.

Image Pinterest

Les erreurs que l'on a commises au début et qu'on aurait aimé éviter :

• Vouloir tout faire en même temps : Lorsqu'on s'entraîne dans la frénésie à vouloir tout faire parfaitement et vouloir tout faire d'un coup, on perd très vite pied et on se décourage parce qu'on brûle les étapes et on ne prend pas le temps d'accueillir les nouvelles habitudes. On vous le dit cash : ça ne fonctionne pas. Quand on s'attaque à plusieurs pièces en même temps, ça fait trop de changements brusques pour le quotidien et on n'a pas le temps de voir ce qui fonctionne vraiment bien sur la durée. Pire, si ça ne marche pas, ça décourage et on a envie de revenir à nos habitudes d'avant. Prenez le temps. L'idée, c'est que vos nouvelles habitudes soient confortables et ne requièrent pas trop de disruption dans vos gestes / objets du quotidien.

• Avoir une tolérance zéro déchet : Vous l'avez vu passer, le bocal de 4 ans de déchets aussi ? Il fait envie, ce trophée, on l'arborerait bien aussi sur ses pages de réseaux sociaux. Oui mais voilà. Ce n'est pas possible. Ni au début, ni après plusieurs années d'expérience. Enfin c'est ce que l'on pense. Béa Johnson et Lauren Singer en ont fait un superbe symbole de promotion du zéro déchet, ce qui est génial mais peut se révéler complètement inaccessible : ne visez pas le bocal. Visez la réduction de la taille de votre poubelle. C'est plus réaliste et ça évite les loupés.

• Tout jeter d'un coup pour repartir à zéro : c'est même totalement contradictoire avec une démarche responsable, qui supposerait de d'abord réutiliser, recycler, upcycler, troquer... Même si vous disposez d'un grand nombre d'objets en plastique à la maison, gardez ce qui est toujours utilisable jusqu'à son épuisement total, ça vous fera faire en plus de sacrées économies. Pas besoin de s'acheter de tupperware en pyrex si vous avez déjà des bento en plastique : même si on préfère éviter cette matière peu durable et écologique, l'idéal reste de continuer à se servir de ce que l'on a déjà.

Image © Dominika Roslon

Les gestes qu'on trouve les plus "faciles" pour commencer vite et bien :

Les cosmétiques solides : remplacez le gel douche par un pain de savon et votre shampooing liquide par un solide naturel, qui s'utilise exactement comme un savon. Il suffit de trouver ses fragrances préférées, le shampooing qui sied parfaitement à son type de cheveux et c'est parti.

Les cotons lavables : pour se démaquiller, s'appliquer une huile de soin, enlever un masque, essuyer bébé ou nettoyer une plaie : utiliser des cotons en tissu. C'est rapide à mettre en place, et grâce au percarbonate de soude, vous conservez vos cotons et lingettes lavables presque aussi blancs qu'au premier jour.

Les fruits, les légumes et le pain sans emballage : au quotidien, il suffit de commencer à prendre ses propres sacs, de demander votre pain "sans sac" à la boulangerie : certains commerces y sont très sensibles et vous féliciteront même de votre geste, qui leur fait évidemment économiser sur le papier distribué à la clientèle.

• Le vinaigre blanc pour nettoyer la maison : alors lui, c'est un sacré personnage. Il coûte très peu cher et nettoie tout dans la maison. Commencez avec un spray de vinaigre blanc rempli à 1/3, le reste d'eau, et vous avez un spray nettoyant multi-surfaces. C'est simple et rapide à mettre en place et vous avez éliminé bon nombre de produits nettoyants pour l'entretien de la maison.

Les produits dont on parle dans cet article
€ récupérable
s
Savon exfoliant menthe pavot
 5.90€
l'unité
les
€/Kilo
€/L
BioVeganLocalGluten-free
€ récupérable
s
Shampoing solide Fleur d'oranger
 7.50€
l'unité
les
€/Kilo
€/L
BioVeganLocalGluten-free
€ récupérable
s
Pancake démaquillant lavable noir
 5.00€
l'unité
les
€/Kilo
€/L
BioVeganLocalGluten-free
1
€ récupérable
s
Vinaigre blanc
 2.40€
l'unité
les
500
ml
4.80
€/Kilo
€/L
BioVeganLocalGluten-free